jardin d'intérieur

Les bienfaits du jardinage d’intérieur pour les personnes âgées et conseils pour commencer

Pour les personnes âgées vivant dans des communautés urbaines de vie assistée, des appartements indépendants ou des maisons de retraite, le jardinage en plein air n’est pas toujours une option. Au contraire, les plantes d’intérieur sont un moyen facile de « récolter » les avantages du jardinage dans un espace limité. La culture de plantes améliore l’humeur, réduit l’anxiété et augmente le bien-être. Voici quelques raisons pour lesquelles le jardinage est bénéfique pour les personnes âgées dans toutes les situations de vie :

Les plantes vous font sentir mieux

Il est fréquent que les proches vieillissants se sentent dépassés par les nouveaux environnements de vie des personnes âgées. L’entretien d’un jardin, ou même le soin d’une seule plante, leur donne le contrôle dans une situation inhabituelle. Prendre soin des plantes aide également à maintenir les compétences existantes qui procurent plaisir et confiance à un moment où la perte de mémoire ou le déclin physique peuvent affecter l’estime de soi, selon le guide des jardins de la Société Alzheimer.

Le jardinage peut également réduire la solitude. Les chercheurs ont constaté une baisse significative de la solitude chez les adultes âgés de 80 ans qui ont participé à un programme de jardinage intérieur de huit semaines, par rapport à leurs pairs qui ne jardinent pas.

Le jardinage peut réduire le risque de démence

Passer du temps quotidiennement avec des plantes peut réduire la probabilité de démence jusqu’à 36%, selon une étude sur 16 ans menée auprès de 2 800 personnes âgées à l’hôpital St Vincent de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie. Ce chiffre est comparable aux résultats obtenus grâce à des activités physiques beaucoup plus intenses.

Les proches atteints de démence précoce peuvent utiliser le jardinage comme méthode de stimulation sensorielle, ce qui peut réduire la progression de la maladie. Certaines communautés proposent des jardins d’errance spécialement conçus pour les patients atteints de démence, mais, même dans un espace réduit, une variété de plantes de couleurs, de textures et d’odeurs différentes peut être stimulante et agréable.

Se soucier des autres est une réussite

Prendre soin des plantes est particulièrement utile pour les personnes âgées qui ont été des soignants toute leur vie et qui connaissent maintenant un renversement de rôles et ont besoin d’un sens de l’objectif. En effet, la culture des plantes procure une satisfaction similaire à celle que procure le soin d’un autre être humain, et constitue un excellent moyen de conserver les avantages physiques et émotionnels de la culture, selon une recherche compilée par Texas A&M AgriLife Extension.

L’entretien des plantes est un passe-temps axé sur la réussite qui augmente la confiance en soi et procure un sentiment d’accomplissement. De plus, le fait d’avoir quelque chose à soigner régulièrement encourage les comportements à suivre. Se souvenir d’arroser une plante tous les jours peut être un déclencheur de mémoire pour prendre des médicaments, prendre son petit déjeuner ou appeler sa famille. Si votre proche plante un jardin ou fait pousser des fleurs dans sa chambre, n’oubliez pas de le féliciter pour sa réussite.

Se rapprocher de la nature, c’est apaisant

Selon la London School of Economics, les gens sont plus heureux lorsqu’ils voient quelque chose de beau, que ce soit une fleur saine ou une œuvre d’art.

En plus des bienfaits visuels de la nature, l’oxygène produit par les plantes a un effet relaxant sur le corps et favorise une respiration profonde et régulière. De ce fait, passer du temps autour des plantes peut réduire la dépression, rapporte une étude de l’Université norvégienne des sciences de la vie.

Les herbes donnent du piquant à votre vie

L’odeur est l’un de nos plus puissants déclencheurs de mémoire. Les senteurs de basilic, de romarin et de thym peuvent rappeler aux gens qu’ils préparent des repas familiaux, et l’herbe de blé rappelle les pelouses fraîchement coupées (sans la sueur et le dur labeur de la tonte !). Des plantes faciles à cultiver comme la menthe peuvent être utilisées dans de simples thés, et des options comme la lavande sont à la fois belles et réductrices de stress.

Conseils pour aider les personnes âgées à commencer à jardiner à l’intérieur

Pour les personnes âgées vivant dans des communautés de vie assistée sans espace de cour, commencer un jardin peut être intimidant. Heureusement, de nombreuses plantes ont besoin de peu de soleil et peuvent se développer à l’intérieur.

Rendre les plantes accessibles

Que vous prévoyiez un jardin intérieur ou extérieur, des tables de ravitaillement, des lits surélevés ou des pots faciles à atteindre sans se pencher ou grimper.

Optez pour la variété

Une variété de plantes peut faire paraître grand même le plus petit jardin. Pensez à une boîte de plantes aromatiques en plus des fleurs et des feuillages.

Prenez en compte les besoins de votre proche

Certaines personnes ont la main verte, d’autres non. Si votre parent ou ami appartient à cette dernière catégorie, tenez-vous en aux plantes qui nécessitent peu d’attention, comme les plantes potagères, les plantes grasses ou les plantes araignées.

Soyez prudent

Restez à l’écart des plantes qui pourraient être toxiques si elles sont ingérées, en particulier dans les communautés de soins de mémoire.

Choisissez les plantes ensemble

Emmenez votre proche avec vous pour cueillir des plantes, ou sélectionnez quelques unes des photos en ligne. En prenant part à la décision, il sera plus enclin à se nourrir au fil du temps.

Amusez-vous bien

Le jardinage doit être créatif et agréable. Choisissez des pots élégants, des marqueurs de plantes ou de jolis vases pour les fleurs coupées afin d’améliorer l’expérience.

Continuer votre lecture sur : Vous êtes ce que vous mangez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept + 2 =