technologie de santé

Solutions technologiques pour les soins des personnes âgées

Les innovations technologiques sous la forme d’appareils médicaux et d’assistance sont essentielles dans les systèmes de soins de santé contemporains. Elles jouent un rôle crucial dans la prévention, le diagnostic et le traitement de diverses maladies. Les machines et les implants médicaux ne sont que quelques-uns de ces dispositifs qui sauvent des vies et qui ont augmenté l’espérance de vie dans le monde entier au cours des dernières décennies.

La disponibilité de ces dispositifs dans de nombreuses régions du monde et pour certaines populations est cependant difficile. Il existe clairement de sérieux problèmes de coût, de compétence technologique dans le contexte de la fabrication et de l’utilisation, ainsi que des problèmes de fiscalité et de transport.

Les personnes âgées dans le monde entier constituent certainement un groupe de population défavorisé en matière de soins de santé. D’une part, le besoin de ces appareils pour les personnes âgées est plus important en raison de la prévalence plus élevée des maladies non transmissibles. D’autre part, il existe des lacunes liées à l’accessibilité financière, à l’analphabétisme et au manque de politiques et d’informations.

L’Organisation mondiale de la santé a pris l’initiative de répondre à ce grave besoin, et a organisé en conséquence une consultation sur l’avancement des solutions technologiques pour les personnes âgées. L’événement a eu lieu à Kobe, au Japon, et a réuni toute une série d’experts médicaux, de représentants des gouvernements et de la société civile.

Les discussions se sont concentrées sur les obstacles dans le contexte du développement des produits, de la fourniture des dispositifs, de la gouvernance et des questions au niveau de l’utilisateur final. Les besoins spécifiques des personnes âgées ont été pris en compte et intégrés dans les plans futurs.

Manque de dispositifs médicaux

Une étude de l’Université de Melbourne, en Australie, a étudié les principaux problèmes de santé contribuant aux années de vie corrigées du facteur invalidité, qui est la somme des années de vie potentielle perdues en raison d’une mortalité prématurée et des années de vie productive perdues en raison d’une invalidité.

Cette étude a porté sur les troubles des organes des sens, les affections neuropsychiatriques, les maladies cardio-vasculaires, les maladies respiratoires, les maladies musculo-squelettiques et le diabète dans le contexte de la région de l’Asie occidentale et du Pacifique. Les résultats ont mis en évidence de graves lacunes en matière de disponibilité, de coût et de qualité des appareils dans la plupart des pays, ainsi que des politiques inadéquates.

La discussion a débouché sur un certain nombre de recommandations. Celles-ci soulignent la nécessité de répertorier les dispositifs au niveau national, de promouvoir la sensibilisation aux spécifications techniques des dispositifs et de financer les réformes visant à réduire le coût, les allocations budgétaires et le transfert de technologie (brevetage).

En outre, les recommandations ont souligné l’importance des interventions de formation tant pour les utilisateurs finaux que pour les fournisseurs de services, ainsi que le développement de systèmes de suivi et d’évaluation au niveau national pour suivre les progrès.

Un rôle important pour le réseau mondial HelpAge

Dans la voie à suivre, le réseau mondial HelpAge devrait clairement se voir attribuer des rôles importants dans la recherche communautaire, les interventions de formation, la défense des intérêts au niveau national et le suivi et l’évaluation.

Un certain nombre d’événements et de dialogues importants sont prévus en 2013. La réunion de haut niveau des Nations unies sur les handicaps à New York en septembre, le deuxième formulaire mondial sur les dispositifs médicaux à Genève en novembre et le formulaire mondial sur l’innovation pour un vieillissement en bonne santé à Kobe en décembre sont quelques-unes de ces occasions clés. Il faut espérer que ces forums déboucheront sur des travaux concrets au niveau politique et sur des stratégies de mise en œuvre touchant des millions de personnes âgées ayant besoin de dispositifs médicaux.

La transition démographique à laquelle le monde assiste place le besoin de dispositifs médicaux pour les personnes âgées au premier plan du futur discours sur la santé publique.

Découvrez aussi : 10 façons la technologie facilite la vieillesse ou la maison intelligente pour personnes âgées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − onze =