Jardinage senior : les avantages pour la santé

Avantages du jardinage pour les seniors

Les bienfaits du jardinage pour la santé des personnes âgées sont aussi nombreux que les graines d’un pavot. Des études montrent que le fait de se coucher et de jardiner est un excellent moyen d’améliorer sa santé mentale et physique. Que vous viviez seul ou dans un centre de vie assistée, le jardinage vous oblige à exercer votre corps et votre cerveau. C’est aussi une excellente forme de thérapie et d’engagement communautaire.

Parmi les avantages du jardinage pour les personnes âgées, on peut citer :

  • Faire de l’exercice et brûler des calories. Planter et arracher les mauvaises herbes peut vous aider à brûler de 200 à 400 calories par heure. Le jardinage fait bouger le corps en demandant de se pencher, de s’accroupir, de s’étirer et de tirer.
  • Renforcer les muscles. Vous n’avez pas besoin de pousser une lourde brouette pour empêcher vos muscles de s’affaiblir. Quelques heures de jardinage par semaine vous donneront l’entraînement dont vous avez besoin.
  • Vitamine D. Bien que vous ne vouliez pas en faire trop, quelques heures d’exposition au soleil vous donneront plus de vitamine D que votre verre de lait du soir.
  • Réduire le stress. Le jardinage augmente la coordination œil-main, ce qui aide à maintenir la synchronisation entre le cerveau et le corps. Il réduit également les niveaux de cortisol, qui sont à l’origine du stress, et augmente la sérotonine, une substance chimique calmante dans le cerveau qui vous met de bonne humeur.
  • Diminue le risque de démence. Les exigences physiques du jardinage et les capacités de réflexion critique sur ce qu’il faut planter et comment en prendre soin réduisent les risques de maladie d’Alzheimer.

Que faut-il planter ?

Pendant la saison, les personnes âgées et leurs familles peuvent travailler ensemble pour faire pousser de savoureux légumes dans des conteneurs ou sur un terrain. Au printemps, les brocolis, les choux et les choux-fleurs se développent à partir de semis. Il en va de même pour les tomates et les poivrons au début de l’été. Les fraises et les myrtilles peuvent pousser dans de petits espaces, mais elles auront besoin d’un peu d’espace pour se répandre.

Les fleurs sont jolies à n’importe quel moment de l’année, mais si vous les faites pousser à l’extérieur, il est préférable de vous en tenir aux fleurs indigènes de votre région. Vous n’avez pas besoin de la main verte, car les fleurs indigènes nécessitent peu d’entretien. Parmi les fleurs qui égayent vraiment un jardin, on trouve :

  • Susan aux yeux noirs
  • Fleur de conifère violette
  • Iris
  • La jacinthe de raisin
  • Sanguinaire du Canada
  • Jonquille
  • Tulipe
  • Lilas
  • Pensée
  • Lupin

La sécurité à l’extérieur

Être dehors, même pour quelques minutes, peut être dangereux, surtout à un âge avancé ou lorsque vous vous occupez d’un parent âgé. Soyez en sécurité :

  • Porter une crème solaire. Même lorsque le soleil n’est pas particulièrement chaud, les rayons ultraviolets peuvent provoquer des rougeurs et des brûlures sur la peau. Les coups de soleil sévères peuvent être graves.
  • Verrouiller les portes et réparer les clôtures endommagées. Cela permettra d’empêcher les animaux indésirables d’entrer. Il est également important de sécuriser la zone si la perte de mémoire ou l’errance sont un problème.
  • Gardez une trousse de premiers secours à portée de main. Soignez les coupures, les ecchymoses et les piqûres d’insectes dès que possible.
  • Ranger tous les outils de jardinage à leur place. Les bêches, truelles, râteaux et autres peuvent constituer des risques de trébuchement. Faites particulièrement attention lorsque vous manipulez des outils électriques ou à piles.
  • Connaître ses limites. Surtout lorsque vous êtes à l’extérieur en train de jardiner par temps chaud. Faites une pause si nécessaire et ne vous inquiétez pas de ce que vous n’avez pas pu faire.

Conseils de base pour le jardinage

Peu importe ce que vous prévoyez de planter, préparez-vous à réussir en suivant ces conseils :

  • Lorsque vous plantez à l’extérieur, déterminez ce qui fonctionne le mieux à la lumière du soleil ou dans les zones ombragées de votre jardin. Les fleurs, les fruits et les légumes poussent différemment selon les sols.
  • Ayez une source d’eau à proximité pour irriguer plus facilement les plantes si elles ne reçoivent pas assez de pluie. Un arrosoir ou un tuyau d’arrosage léger est parfait.
  • Ajoutez 2 à 3 pouces de paillis autour de chaque plante pour empêcher l’évaporation de l’humidité et éloigner les parasites.
  • La nourriture ou l’engrais pour les plantes peut être nécessaire ou non, mais si vous l’utilisez, optez pour le bio !
  • Les outils à avoir sous la main comprennent une bêche, une truelle à main, une tondeuse, une fourchette de jardinage et des gants épais.
  • Les bienfaits du jardinage pour la santé des personnes âgées ne s’arrêtent pas une fois que tout est planté. Assurez-vous que le jardin est « adapté aux personnes âgées » en plaçant des chaises ou des bancs confortables sous les zones ombragées. Reposez-vous et admirez le paysage !
  • Entretenez le jardin le matin et le soir lorsque la température est plus fraîche.
  • Portez des gants de jardinage, des chaussures solides, un chapeau à large bord et des lunettes de soleil.
  • Lorsque vous arrosez et arrachez les mauvaises herbes sous le soleil brûlant, veillez à rester hydraté ! Buvez beaucoup d’eau.

Si vous ou votre parent ne pouvez pas sortir souvent, vous pouvez envisager un « mini-jardin » dans des conteneurs sur un rebord de fenêtre. Les terrariums sont également une option : ils sont pleins de verdure et rappellent que la vie est toujours un jardin d’opportunités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + un =