Deux personnes agees faisant du sport

Comment rester en forme plus longtemps : le sport pour une vie active pendant la vieillesse

L’activité physique vous rend plus heureux et sert votre bien-être général. Cela a été prouvé par de nombreuses études. L’exercice régulier est le meilleur moyen d’augmenter le flux sanguin vers le cerveau, ce qui, à son tour, ralentit une baisse de performance liée à l’âge. En Allemagne, de nombreuses personnes âgées ont déjà pris la décision de mener une vie plus saine et en meilleure forme physique pendant la vieillesse. Une étude sur l’âge l’a démontré : Les seniors allemands sont plus en forme que jamais!

Faut-il faire du sport à un âge avancé ?

La réponse claire : Oui, absolument ! De nombreuses études sur la population indiquent clairement que l’activité physique jusqu’à un âge avancé améliore non seulement l’espérance de vie, mais surtout la qualité de vie. L’exercice régulier réduit le risque de maladies cardiovasculaires.

Toutefois, elle améliore également la mobilité jusqu’à un âge avancé et retarde le besoin de soins de longue durée pour de nombreuses personnes âgées.

Le « cours normal de l’âge » se caractérise généralement par une diminution des performances physiques et mentales. À partir d’un maximum vers l’âge de 30-35 ans, la performance diminue lentement mais régulièrement. Après tout, on atteint souvent un niveau qui ne permet plus de subvenir à ses besoins. De nombreuses personnes âgées sont donc dépendantes de l’aide extérieure.

Grâce à l’entraînement physique, il est possible de maintenir un bon et suffisant niveau de performance pour une vie autonome jusqu’à un âge avancé. En même temps, le début d’un éventuel besoin de soins peut être reporté et la phase pendant laquelle on dépend de l’aide quotidienne peut ainsi être considérablement raccourcie ou complètement évitée.

La forme physique et l’exercice pendant la vieillesse ne sont pas seulement bons pour le corps, mais aussi pour la tête et l’esprit, car les personnes âgées qui bougent suffisamment et entraînent leurs muscles ont de bonnes chances de rester en forme et en bonne santé même pendant leur vieillesse.

Commencer à n’importe quel moment

L’hypothèse selon laquelle le sport et la jeunesse vont de pair est tout à fait erronée. Avec un entraînement sportif modéré ou un entraînement physique adapté aux capacités individuelles, il peut même être commencé à tout âge. Que le sport ait joué un rôle dans la vie ou non. L’appareil circulatoire et la musculature peuvent encore être entraînés dès l’âge de plus de 70 ans. Même pendant l’entraînement musculaire, l’ampleur de l’augmentation de la performance musculaire et l’augmentation de la sécurité et du bien-être qui en découle est souvent stupéfiante. Par ailleurs, 37% des seniors allemands font du sport au moins une fois par semaine, 21% même plusieurs fois, 44% occasionnellement. Bien sûr, la sportivité diminue avec l’âge, mais même chez les personnes âgées de 75 à 79 ans, une personne sur trois est encore régulièrement active dans le sport !

Quels services sont possibles et y a-t-il des limites ?

Il y a certainement quelques points à garder à l’esprit quand on fait du sport à un âge avancé. Un examen médical de votre condition physique et de vos performances avant d’entreprendre une activité physique régulière est donc fortement recommandé. Commencez lentement et essayez-le : Il se peut que vous vous sentiez déjà un peu enjoué après une séance d’entraînement, comme jouer au ballon avec vos petits-enfants, c’est mieux pour tout le monde. La capacité de coordination augmente, la confiance en soi dans les situations quotidiennes, par exemple dans la circulation routière, est maintenue ou même augmentée à nouveau. Les exercices de relaxation libres aident également à éviter le stress de la vieillesse.

Quels types de formation sont possibles ?

Deux types d’entraînement sont au centre des préoccupations des personnes âgées : l’entraînement d’endurance et l’entraînement de force.

L’entraînement d’endurance favorise principalement le cœur et la circulation sanguine. Cependant, des études ont montré qu’une formation forte est aussi fortement recommandée à un âge avancé : cela peut éviter certains accidents ou la prise de médicaments. Parce qu’aucun médicament n’a un effet sur la santé comparable à celui de l’entraînement musculaire. Du point de vue des médecins du sport, un entraînement musculaire régulier peut prévenir les douleurs dorsales ou articulaires, la perte osseuse, le surpoids et le sucre chez les personnes âgées. En maintenant la force musculaire, les personnes âgées pourraient créer les conditions d’une mobilité illimitée, par exemple lors de randonnées pédestres/marches nordiques, en faisant du vélo ou en travaillant dans le jardin.

Le choix d’un sport approprié est bien sûr individuel et doit être adapté à la performance physique actuelle. Informez-vous en détail et discutez-en avec votre médecin de famille. Et n’oubliez pas : le plaisir du sport que vous choisissez doit l’emporter sur le plaisir !

Quels sports sont particulièrement adaptés aux personnes âgées ?

La randonnée pédestre, la randonnée en montagne, la marche sont de bons exercices d’endurance aérobique. Avec modération, ils sont bons pour le cœur et la circulation et soutiennent les muscles. Ces sports sont recommandés pour tout le monde, sauf pour les personnes ayant des problèmes articulaires majeurs, comme une arthrose sévère ou des troubles neurologiques.

CONSEIL : Utilisez des bâtons de marche. Si possible, montez à pied et utilisez un véhicule en descente, qu’il s’agisse d’un téléphérique, d’un téléphérique, d’une voiture ou d’un transport en commun, selon l’endroit. Il est beaucoup plus facile de monter sur les articulations que de descendre en marchant. Il est recommandé de marcher en groupe. Vous recevrez automatiquement de nouveaux contacts sociaux qui vous inciteront à rester au courant. Il suffit de participer à un cours d’introduction. Le jogging est un très bon entraînement d’endurance, mais avec la restriction que vous devez déjà avoir un certain niveau de forme physique et d’expérience. Ce sport ne convient pas aux débutants plus âgés.

CONSEIL: Idéalement, vous devriez faire du jogging dans un bon air et sur un sol approprié, c’est-à-dire non pas sur de l’asphalte, mais plutôt sur un sol plus mou, tel que le sol forestier. Pour les problèmes d’articulations et de dos, vous devriez plutôt vous abstenir de cet entraînement.

Le jogging aquatique, l’aquaforme ou la gymnastique aquatique sont synonymes d’un très bon entraînement de la circulation sanguine – tout en renforçant les muscles en douceur. Ces sports sont donc idéaux pour les seniors ! L’enseignement professionnel est important, c’est pourquoi la formation en groupe (cours) est particulièrement recommandée pour les débutants. La natation classique est aussi un bon entraînement pour la circulation sanguine et l’appareil locomoteur, et elle est douce pour les articulations.

CONSEIL : Lorsque vous nagez sur la poitrine, veillez à garder la tête droite aussi souvent que possible, c’est-à-dire sous l’eau, sinon vous risquez de trop étirer votre colonne cervicale ou de cramponner vos muscles. Bien sûr, vous devez vous assurer que vous respirez bien. Le dos est idéal pour les problèmes de dos et les tensions musculaires.

Le cyclisme ou le cyclisme intérieur, comme la randonnée pédestre, favorisent l’endurance aérobique. Un bon entraînement pour le système musculo-squelettique, car le poids corporel est partiellement absorbé par la selle. Les parcours intérieurs ont l’avantage d’être indépendants de la météo.

CONSEIL : Roulez seulement si vous avez un bon sens de l’équilibre sans restriction. Faites attention aux chutes possibles – le casque et les gants sont obligatoires. Faites attention à la hauteur de selle et à la position d’assise idéales. Faites contrôler régulièrement le vélo par un spécialiste.

Un entraînement modéré de force est un entraînement idéal pour renforcer les muscles même à un âge très avancé. Il a un effet positif sur la mobilité, le métabolisme et la circulation.

La gymnastique soutient la force et l’endurance. Il y a beaucoup de cours correspondants disponibles presque partout. Renseignez-vous auprès de votre club sportif local pour plus d’informations.

CONSEIL : Un effet positif ne peut être obtenu que si la formation est effectuée correctement. Surtout pour l’entraînement de la force pendant la vieillesse, suivez un cours d’introduction ou demandez à un entraîneur de vous expliquer personnellement l’équipement approprié.

Le sport peut-il aussi être nocif pour les personnes âgées ?

Surtout pour les athlètes plus âgés, un test d’aptitude médicale est une condition préalable essentielle à la pratique en toute sécurité du sport désiré.

En outre, un suivi médical régulier s’impose si une personne âgée commence un programme de formation – surtout si l’examen d’aptitude a montré des performances limitées ou d’autres facteurs de risque.

Même les malades chroniques n’ont pas à se passer de sport. Sur avis médical, il est possible de trouver des sports appropriés et de développer des programmes d’entraînement pour améliorer la condition physique générale.

Dans le cas des maladies chroniques suivantes, des effets positifs peuvent être obtenus avec le sport approprié

  • Maladies cardiaques – réduction des quatre facteurs de risque les plus importants : surpoids, tabagisme, hypertension artérielle et manque d’exercice.
  • Hypertension artérielle – Un entraînement régulier d’endurance aérobie améliore la tension artérielle.
    Diabète – La condition préalable est l’adaptation optimale du diabète par l’alimentation et les médicaments. Alors un meilleur contrôle de la glycémie est possible grâce à l’activité physique et à l’entraînement musculaire.
  • Ostéoporose – L’activité physique régulière réduit la résorption osseuse et favorise la formation osseuse.

À quelle fréquence pouvez-vous faire du sport ?

Règle empirique : Sans entraînement physique, la musculature des personnes de plus de 60 ans diminue de dix pour cent par décennie. Cependant, le système musculaire des personnes âgées est facile à entraîner, même les os et même les tendons. Une unité de formation fonctionne déjà. Après le chargement, on peut se reposer, se reposer, se reposer et s’allonger. Jusqu’à la prochaine session de formation. Cependant, faire du sport une fois par semaine est trop peu, ce qui n’aide que dans une mesure limitée. Deux ou trois fois par semaine, c’est beaucoup plus efficace ! Par conséquent : Il est préférable de faire des séances plus courtes plus souvent. Bien sûr, il ne faut pas exagérer, mais planifier consciemment dans les phases de repos importantes : la régénération d’un organisme plus âgé prend plus de temps que celle d’un organisme plus jeune.

Conclusion

  • L’activité physique régulière jusqu’à un âge avancé améliore non seulement l’espérance de vie, mais aussi la qualité de vie.
  • Il n’est jamais trop tard : même à un âge avancé, le sport peut encore être pratiqué.
  • L’endurance et l’entraînement de la force sont au centre des activités sportives pendant la vieillesse.
  • Le choix du sport doit être adapté aux performances physiques actuelles.
    *Personne n’a à se passer de sport : Les avantages l’emportent toujours sur les inconvénients éventuels
  • Un entraînement régulier avec des périodes de repos suffisantes est crucial.

Vous avez plus de 70 ans et faites du sport régulièrement ? Faites-nous part de vos expériences et partagez vos conseils avec nous. Nous sommes impatients de recevoir vos commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + onze =