Les avantages d'acheter ou de vendre en viager en Belgique

Acheter ou vendre en viager en Belgique : quels avantages ?

En Belgique, l’achat et la vente en viager occupent une place considérable du marché immobilier. Les multiples avantages que procure cette transaction immobilière aussi bien pour le vendeur que pour l’acheteur en sont les causes. Quels sont les avantages d’acheter ou de vendre en viager en Belgique ? Découvrez la réponse dans cet article.

Le viager, une forme de transaction particulière

Le viager est un type de vente qui consiste à vendre un bien immobilier à un acquéreur en échange d’une rente viagère. Le paiement de la rente peut être annuel, mensuel ou trimestriel et s’accompagne d’un bouquet (somme versée au comptant). La particularité de cette opération est qu’elle repose sur une grosse incertitude pour être finalisée : le décès du vendeur. Vous pouvez visiter ce site pour en savoir plus sur le viager. En dépit de cette incertitude, cette opération présente des avantages aux deux parties.

La vente en viager pour améliorer le niveau de vie du vendeur

En vendant son bien en viager, le vendeur bénéficie d’une rente versée à vie par l’acheteur. Il continue aussi de jouir de son bien et bénéficie d’un régime fiscal très avantageux. Vous pouvez visiter les sites de vente en Belgique pour vendre en viager et bénéficier des avantages fiscaux ainsi qu’une assurance pour votre vie. En effet, seule une partie de la rente viagère est imposée sur le revenu et cela se calcule en fonction de votre âge. La taxe foncière est à la charge de l’acheteur quand le bien est inoccupé. Vous pouvez donc profiter paisiblement de votre rente et couler des jours heureux.

L’achat en viager, un investissement rentable pour l’acheteur

L’achat en viager permet à l’acquéreur d’obtenir le bien sans faire un emprunt immobilier. Acheter en viager représente une opportunité pour les personnes n’ayant pas la possibilité de constituer une épargne immobilière. Avec ce Portail immobilier, l’acheteur a plus de chance d’acquérir le bien à un montant nettement inférieur à la mort du vendeur. De plus, il n’aura pas à s’occuper du bien lorsqu’il est occupé par le vendeur et peut revendre à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × trois =